Oldforest

Oldforest
Mon nouveau roman, Oldforest, est disponible. Pour le commander, cliquez sur l'image.

11 décembre 2017

FILM: Le Grand Bleu

L'histoire d'amitié et la rivalité sportive entre deux apnéistes dans les années 80...



Oui, le film de Luc Besson a vieilli.
Oui, le film est critiquable à beaucoup d'égards.
Pourtant, il se dégage du Grand Bleu un charme un peu kitch incomparable, et une déclaration d'amour sincère à la mer.
Le troisième film de Luc Besson (après le Dernier Combat et Subway) est (très) librement inspiré des vies de Jacques Mayol et d'Enzo Maiorca, deux légendes réelles du monde de l'apnée des années 70 et 80. Dans le film, le premier, interprété par Jean-Marc Barr, est présenté comme un rêveur puriste, un amoureux des océans et des dauphins, un taiseux à la limite de l'autisme. Le second, Enzo Molinari (Enzo Maiorca ayant refusé que son nom apparaisse), interprété par Jean Reno, est un Italien grande gueule, un compétiteur acharné et une sorte de mentor. Le Grand Bleu raconte leur histoire d'amitié et de rivalité sportive dans l'univers de la plongée no limit, une discipline méconnue du grand public où les plongeurs lestés par des gueuses se laissent descendre toujours plus profond dans le "grand bleu" des profondeurs.
Luc Besson s'adresse davantage aux sens qu'à l'intellect, en nous offrant un film sensoriel plus qu'un témoignage sur ce sport et cet univers. Les rapports entre les personnages manquent souvent de consistance, et le scénario reste très linéaire. En fait, l'intérêt est ailleurs, dans ce voyage en immersion au cœur de ce Grand Bleu que l'affiche et le titre vendent. Et de ce point de vue, le film fonctionne. La durée des séquences de plongée, la lenteur du rythme de montage et la beauté des images nous entraînent sous l'eau en temps quasiment réel, pour ressentir cette jouissance (et cette ivresse) des profondeurs.
Ce rythme particulier, ces images magnifiques et la musique planante d'Eric Serra suffiront à ramener les fans de la première heure trente ans en arrière, au Grand Rex, en Grand Large, pour des projections d'anthologie. Quant à ceux qui découvriront le film, ils formeront comme à l'époque deux familles distinctes et opposées: d'un coté ceux qui resteront froidement sur le ponton, de l'autre ceux qui plongeront sans retenu dans l'océan.

Un véritable film sur le rapport à l'océan, vu à travers le prisme de l'apnée.
Un peu daté, mais sincère et immersif.

Le Grand Bleu, un film de Luc Besson, sorti en 1988.
Disponible en DVD/BlueRay/VOD






Sur ce site, pour les amoureux de la Grande Bleue:

BD: Un Océan d'Amour
RECIT: La Longue Route
FILM: All is Lost






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire