© P.Yves Touzot 2018

1 mai 2018

SERIE & ROMAN: The Terror

1847. Deux navires et leurs équipages à la recherche du passage du nord ouest sont bloqués dans les glaces de l'Arctique...


1847. Deux navires, le HMS The Terror et son sister-ship le HMS Erebus, partent à la recherche du mystique passage du nord-ouest lorsqu'ils sont pris par les glaces et obligés de passer l'hiver sur place. Pour les deux équipages, une grosse centaine d'hommes au total, la vie quotidienne s'organise dans des conditions extrêmes pendant qu'une étrange créature rode sur la banquise ... 
The Terror, série américaine en dix épisodes créée par David Kajganicj et Soo Hug, est une adaptation plutôt fidèle (m'a-t-on dit) du roman Terreur de Dan Simons, lui même inspiré de faits historiques réels, ces deux navires de la marine britannique ayant vraiment disparus au milieu du 19e siècle.
Dans les deux rôles principaux, nous retrouvons des habitués des séries télévisuelles ambitieuses, les charismatiques Jared Harris (capitaine Francis Crozier) et Ciaran Hinds (capitaine John Franklin) dans des prestations haut de gamme, entourés de nombreux seconds rôles formidables, parmi lesquels Paul Ready (le docteur Goodsir), Adam Nagaitis (le renégat Cornelius Hickey) et Tobias Menzies (le lieutenant James Fitzjames). 
L'immense qualité de cette série est de nous plonger pendant plus de dix heures dans un environnement plus qu'hostile, sans aucun répit, c'est à dire sans presque aucun retour au monde civilisé. Le résultat est que, pour une fois, nous sommes réellement en immersion au plus près de la nature, à savoir sur une banquise en plein hiver Arctique. La direction artistique est réaliste tout en restant élégante, le scénario, intense et plus riche qu'il aurait pu l'être dans une telle arène. Et rien ne nous épargné de la souffrance de ces hommes perdus au bout du monde. Les visages sont marqués, les corps maltraités, les peaux abimées, et les âmes soumises à rude épreuve. Ce ton volontairement  sans concession tient jusqu'à la fin, ce qui est suffisamment rare pour être loué. Au fil des épisodes se dessinent à la fois un formidable thriller et un passionnant témoignage sur une époque aujourd'hui révolue, une époque où certains endroits du globe restaient encore à découvrir, où courage, risque et danger signifiaient encore quelque chose pour ces explorateurs qui s'embarquaient pour de longues expéditions à l'issue incertaine, avec un matériel rudimentaire et aucune manière de communiquer avec le monde civilisé. Certains partaient pour l'argent, d'autres pour fuir la justice, ou encore pour trouver la gloire et atteindre la postérité, mais tous étaient pleinement conscients des dangers qu'ils encouraient, et tous étaient prêt à payer le prix fort pour en être. Leur histoire de survie sur cette banquise perdue au nord du Nord est dure comme la glace, âpre comme l'hiver arctique, sombre comme ces régions où le soleil parfois ne se lève plus.  Les deux derniers épisodes, à la limite du soutenable, vont au bout du propos de la série: la nature sait se montrer sans pitié. 

Apre, dur et immersif, un voyage à la fois géographique, temporel et humain au bout du monde. 

The Terror, série 10*52' diffusée en 2018, créée par David Kajganicj et Soo Hugh.
Diffusion AMC et Amazon Prime Vidéo en France.
Et bientôt en DVD/BlueRay/VOD



Bande annonce:


Terreur, un roman de Dans Simmons publié en 2007.
Version française parue en 2008 aux Editions Robert Laffont. 
Disponible également en format de poche. 



Sur ce site, pour les amateurs de conditions extrêmes:





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire